Lebenswege - Migration und Integration in Deutschland und Frankreich

Parcours de vie - migration et intégration en France et en Allemagne

Zeitraum: 2017 / 2018

BIP Kreativitätsgymnasium · Leipzig · Sachsen
18 Schüler*innen · 15 - 18 Jahre
Lycée Jean Puy · Roanne · Lyon
19 Schüler*innen · 16 - 18 Jahre

  • Diversität
  • Europa
  • Fremdsprachen
  • Geschichte / Traditionen
  • Identitätskonstruktion
  • Interkultureller Dialog
  • Kulturelles Erbe / regionale Identität
  • Migration
  • Verantwortung der Generationen

Die Teilnehmer beider Länder setzen sich mit dem aktuell viel diskutierten Thema der Migration auseinander. Ausgehend von persönlichen Erfahrungen begeben sie sich auf Spurensuche in der eigenen Familie und ihrem regionalen Umfeld. Sie erfahren welche Migrationsbewegungen es in ihrem Heimatland gegeben hat und welche Gründe es dafür gab. Ihre Erkenntnisse stellen sie ihren Partnern vor und erstellen ein gemeinsames, zweisprachiges Glossar zum Thema. In Berlin werden sie am Beispiel der Teilung der Stadt nach 1945 die Auswirkungen auf das Leben der Bewohner in Ost- und Westberlin erfahren und sich mit Migration in dieser Epoche auseinandersetzen. Der Besuch historischer Orte wie z.B. der Gedenkstätte Berliner Mauer und des Notaufnahmelagers Marienfelde, sowie die Begegnung mit Zeitzeugen mit Migrationserfahrung ermöglichen einen emotionalen Zugang zum Thema. Gemeinsam erstellen die Schüler eine multimediale Ausstellung zu Migration, die in beiden Schulen zu sehen sein wird.

Das Projekt greift das momentan in Europa sehr umstrittene Thema Migration auf und ermöglicht den Schülern, dieses nicht nur als historisches wie aktuelles Phänomen näher zu betrachten, sondern auch ausgehend von eigenen und innerfamiliären Migrationserfahrungen und durch die Begegnung mit anderen Menschen einen individuelleren Zugang zu der Problematik zu finden. Dazu begeben sich die Partner beider Länder zunächst in ihrer Heimat auf Spurensuche nach Migrationen und erstellen daraus Materialien, die von den Partnern im Fremdsprachenunterricht genutzt werden und ihnen eine erste Annäherung ermöglichen. Zur Realisierung des Projektes werden Methoden genutzt, die in der Fortbildung "Geschichte und Erinnerung in internationalen Jugendbegegnungen" des DFJW (26.-29.9.2017) vorgestellt und erprobt wurden, an der beide Projektverantwortliche teilgenommen haben. Während der Begegnung werden gemeinsame Materialien erstellt, die später in eine multimediale Ausstellung an beiden Schulen münden.

Aktivitäten


Vorbereitung

La première partie du projet consistera pour les élèves à chercher dans leur famille au sens large s'ils ont une expérience de migration. Un sondage est réalisé dans chaque pays sur le thème "migration".
Nous élargirons ensuite la recherche en lien avec les collègues d'histoire-géographie à l'histoire et aux traces de migration dans nos villes respectives. L'objectif de ce travail sera de présenter au groupe partenaire les caractéristiques des migrations liées à chacune des deux villes.
Un glossaire est constitué sur la Teletandem reprenant les mots importants importants en rapport avec le thème.

1ère phase : la migration et moi
Recherches personnelles sur la famille de chaque participant et sur le terme de migration (interviews). Le résultat de ces recherches est présenté à l'autre groupe  (plateforme TeleTandem.)

2ème phase : ma ville et la migration
La 2ème phase se concentrera plus sur les traces de la migration dans la ville de chaque établissement (en collaboration avec les collègues d'histoire et géographie) afin d'étudier quels ont été les grands mouvements vers ou à partir de cette ville, leur chronologie et les raisons (économiques, politiques...) qui ont poussé les gens à se déplacer.
Les résultats de ces recherches seront communiqués au groupe partenaire.

1ère phase : - Chaque participant recherche dans sa famille au sens large s'il y a eu dans le passé des mouvements qui ont conduit sa famille ou un de ses membres à se déplacer, que ce soit à l'intérieur de son propre pays ou en dehors. Lors de la mise en commun, il est amené à réfléchir si ce mouvement s'apparente d'après lui à une migration ou non.
- réalisation d'interviews pour savoir ce que les personnes sondées associent au terme de migration (fichiers mp3 déposés sur Teletandem pour le groupe partenaire)
2ème phase : la comparaison des "profils migratoires" des deux villes permet de voir les différences ou les similitudes entre les deux villes (exode rural, industrialisation...)

Begegnung

Axe 1 : se connaître
Animation linguistique pour favoriser la constitution du groupe et la connaissance des membres entre eux. (Voir Dokumentation)

Axe 2 :
Les visites et activités sont prévues en lien avec le programme et la thématique choisis.
- Décryptage dans un quartier lié à la migration
- Visite de la Gedenkstätte Berliner Mauer
- Visite du Notaufnahmelager Marienfelde (rencontre avec des témoins de l'époque du Mur / discussion avec les responsables du foyer pour migrants actuel)
- Visite de la prison de Hohenschönhausen et rencontre avec un témoin (Zeitzeuge)
(Voir programme dans le document joint)

Axe 1: exemple d'activités
Les activités d'animation linguistique sont décrites en pièce jointe (Dokumentation)
L'hébergement au Gästeetage permet une vie sociale en commun avec notamment la préparation du repas du soir et l'organisation de la soirée en groupes franco-allemands.
Axe 2 :
- décryptage d'un quartier. L'objectif est de retrouver en groupes binationaux dans certains quartiers de Berlin les traces de migration y ayant eu lieu par le passé et d'en faire ensuite un compte-rendu aux autres groupes.
- les élèves sont le plus possible acteurs des visites lors d'ateliers (ex Gedenkstätte Berliner Mauer) ou d'interviews (Marienfelde, Hohenschönhausen)

Axe 2 :
- décryptage:  par groupes binationaux, les élèves se rendent dans un des quartiers ci-après afin de mener l'enquête et de documenter les traces laissées par les migrations (quartier juif Oranienburger Strasse, huguenots au Gendarmenmarkt, quartiers de Lichtenberg avec les Vertragsarbeiter, Kreuzberg avec les Gastarbeiter)
- utilisation des connaissances acquises en France et en Allemagne sur le thème "Berlin, une ville symbole de la Guerre Froide" ou "Neuanfang nach 1945" et réactivation des notions vues sur l'immigration ou les Zeitzeugenberichte.
Les élèves travaillent en groupes mixtes sur le matériau récolté sur place en vue de préparer l'exposition qui aura lieu au retour.

Nachbereitung

D'une part, une phase de bilan "à froid" est prévue pour évaluer les acquis linguistiques des élèves.
D'autre part, et c'est l'axe principal de cette phase, les élèves mettent en forme le matériel et les documents rapportés de Berlin et finalisent les objets et productions exposés.
L'exposition comporte deux grandes parties :
Le groupe et la migration (histoire personnelle et familiale de chaque participant et migration dans chacune des villes)
Les migrations à Berlin hier et aujourd'hui (documents issus du travail fait sur place)
L'exposition est réalisée dans les deux établissements, notamment les 16 et 17 mars pour les journées Portes Ouvertes du Lycée Jean Puy.

On propose à chaque élève de réaliser la valise symbolique d'un des migrants rencontrés physiquement ou virtuellement pendant le projet dans laquelle il fait figurer les étapes importantes de son parcours (d'où à où, pourquoi...)
Les élèves gardent le choix de la forme donnée à la présentation qu'ils veulent effectuer du matériau récolté. On les incitera à s'en emparer et à le restituer de manière créative, en faisant appel aux supports numériques (audio ou vidéo) par exemple. Des phases de travail en groupes binationaux sont prévues au programme à Berlin pour ce faire.
Les élèves restent en contact après le séjour à Berlin et échangeront sur leurs travaux respectifs grâce à TeleTandem.

Chaque participant est amené à s'impliquer dans le choix d'une personnalité ou d'un destin qui l'ont marqué et à en rendre compte. Le choix est laissé libre à chaque groupe de définir le support qui lui paraît le mieux adapté.
Les élèves sont les guides de l'exposition dans leur établissement et peuvent présenter aux visiteurs le travail accompli.

Medien