Es ist gar nicht so schlimm… Mein Land hat viel Charme.

Ce n’est pas si mal… Mon pays a beaucoup de charme.

Zeitraum: 2018 / 2019

Albrecht Dürer Gymnasium · HAGEN · Nordrhein-Westfalen
19 Schüler*innen · 12 - 14 Jahre
Collège Marcel Pagnol · Toulon · Nice
19 Schüler*innen · 12 - 13 Jahre

  • Europa
  • Fremdsprachen
  • Identitätskonstruktion
  • Interkultureller Dialog
  • Medien / Kommunikation

Les élèves montreront avec des textes rimés et non rimés, en allemand et en français, les atouts de leur pays. Ils choisiront librement les sujets de leurs textes. Ils les présenteront à l’aide de spoken word - modèle possible OrelSan, Namika (mot parlé - une façon particulière d’oraliser un texte), slam sur un instrumental. La production sera enregistrée comme un clip et mise sur les chaines youtube « AD (Albrecht Dürer) » et « MP (Marcel Pagnol) ». Le projet permettra approfondir la connaissance de nos deux pays, les élèves donnant leurs opinions et confrontant leurs points de vue. Ils mettront en pratique leurs connaissances linguistiques (CECRL) et les approfondiront grâce à des activités ludiques et à la pédagogie de projet créée par tous les élèves, même les décrocheurs. Ce projet accroît la motivation des élèves, développe la citoyenneté européenne en partageant les valeurs communes (ouverture à l’autre, tolérance, échange, intégration…).

La thématique permet l’apprentissage interculturel. Notre projet sera intégré dans les cours d’enseignement et dans notre projet Erasmus « Europa, was verbindet uns ». Ainsi, nos établissements sont impliqués et s’ouvrent vers l’extérieur. La thématique permet une approche comparative et un développement du sens de l’observation chez soi, mais aussi dans l’autre pays. La plateforme télé-tandem sera utilisée pour les échanges de textes et de recherche du vocabulaire en langue cible. Les élèves bénéficieront des conseils d’une slameuse, également durant le séjour des Allemands. Les méthodes de travail lèveront le blocage dans la langue étrangère lié à la communication et ouvriront la coopération non-verbale (compétences créatives, techniques –TIC). Le produit final sera mis sur les sites des établissements comme indicateur de succès et publicité pour l’échange. Nous participerons à l’évaluation de notre échange sur le site de l’OFAJ.

Aktivitäten


Vorbereitung

Le travail commencera dès le nombre des participants établi, mi-octobre. Les élèves choisiront les sujets de leurs présentations avec l’aide des enseignants participant au projet. Nous souhaiterions trouver des atouts assez insolites, et pas seulement la tour Eiffel ou la Porte de Brandebourg. Au mois de novembre, les adolescents établiront les premiers contacts virtuels avec leurs binômes et commenceront l’écriture de leurs textes et le travail avec Mme Marilat en France. Un contact avec la Maison du Slam sera pris en Allemagne. Les élèves prépareront le matériel documentaire (photos, images, vidéo, textes, statistiques…).

Les cours LCE en allemand, nous permettront de travailler sur le projet une heure par semaine. Les élèves prendront des premiers contacts et poursuivront les échanges par Internet et par plateforme télé-tandem de l'OFAJ. Dès que le sujet de leur slam sera établi, ils approfondiront la description et prépareront le texte en français. Mme Marilat donnera des conseils et conduira les élèves vers l'autonomie d'écriture. Mme Picard vérifiera avec les élèves le français. Les tableaux du vocabulaire commenceront à se créer.

Mettre les élèves en situation de recherche et leur donner l'occasion de mobiliser leurs compétences dans toutes les phases de préparation et de réalisation du projet : les élèves choisiront les sujets de leurs textes poétiques. Travail personnel en amont avant la rencontre avec une approche dialoguée entre les élèves, qui se transformera en coopération en binômes franco-allemands pendant le séjour. Promouvoir l'apprentissage de la langue du partenaire au travers d'activités ludiques. C’est l’enseignant qui aidera l’élève dans sa tâche et pendant les rencontres, les élèves vont apprendre à apprendre ensemble.

Begegnung

Pour faire meilleure connaissance, nous utiliserons la méthode Tandem de l'OFAJ. Les élèves seront reçus dans les familles. De cette façon, ils découvriront la vie en famille en France et en Allemagne. Ils approfondiront les cinq compétences langagières. Les élèves progresseront dans l’écriture des textes, d'abord en France et ensuite en Allemagne. Les premiers enregistrements auront lieu. En dehors du projet des clips, un programme culturel riche les attend dans les deux pays. Ils découvriront aussi les systèmes scolaires français et allemand.

Ils feront connaissance en live, approfondiront les textes poétiques, les traduiront et échangeront ensemble sur le contenu. Dès le début de notre projet, une suite logique des travaux sera introduite (l'élève décide sa thématique,  planifie la progression à l'aide de l'enseignant, favorise ses apprentissages en coopérant avec son partenaire et produit son texte poétique). L'expérience est au centre des apprentissages. Le travail est prévu au collège et au lycée sous la direction des enseignants concernés. Les élèves participeront aussi aux cours dans les deux établissements.

Les élèves apprendront par et dans l'action. L'apprentissage en coopération rend l'élève plus actif. En partant des intérêts des élèves (le Rap et le slam sont appréciés de nos jeunes) et en introduisant la thématique culturelle connue, les élèves travailleront plus volontiers. L'expérience est au centre des apprentissages. Ce sont eux qui développent et réalisent leur projet.

Nachbereitung

Les dernières finitions des clips (découpages, rajouts des images, des statistiques..) seront réalisées. Ensuite, nous les mettrons sur les sites « Youtube » des établissements. Les autres élèves voteront pour le meilleur clip. Un prix sera décerné au gagnant.
Les tableaux de vocabulaire seront affichés dans la salle d'allemand. Un questionnaire de satisfaction et d’amélioration de l’échange sera établi et complété par les élèves, et aussi par les parents. Nous utiliserons également l'évaluation proposée par l'OFAJ.

 

La pédagogie de projet permettra aux élèves d'aller au- delà des disciplines et ils mobiliseront les compétences transversales : capacité à mieux communiquer dans une langue étrangère ; capacité d'organisation et de planification ; capacité d'autonomie, d’initiative ; synergie de groupe ; interculturalité en participant au projet et en le terminant comme cela a été décrit dans le paragraphe précédent.

Comme cela a été mentionné auparavant, l'élève est acteur de son projet et passe par des apprentissages concrets qui donnent sens à sa formation. Il participera à la mise des clips sur le site de l'établissement, à la préparation des questionnaires de satisfaction et à la publication des résultats. Il influencera l'image de son établissement auprès de la population toulonnaise et celle de Hagen.

Medien